RSS

Mélancolie du cadran

22 Oct

Les aiguilles constamment pivotent vers cette inévitable perdition. Les rais à la douceur maternelle s’effacent peu à peu, laissant libre le chemin d’une avancée hivernale. Pataugeant dans le virtuel d’une onde meurtrie, les ailes se déploient lentement, prisonnières des premières bruines, offrandes rendues aux migrateurs paresseux.

Insensiblement, un voile s’éternise dans la faiblesse d’une partition aquatique que ponctuent larmes et gelées. Les échos de vaguelettes à l’agonie disparaissent dans le firmament d’un regard désemparé, tel l’ultime souffle d’un autan désorienté.

Les courbes, le parfum, la malice, unis, résistent dans une braise immuable, dissimulés dans un manteau de paraitre.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 22, 2013 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :