RSS

Allégorie

28 Juin

A pas feutrés, captivés par le moindre mouvement d’air, le moindre son, suspendus aux frénésies aquatiques, nous voilà plongés dans l’immensité dissimulée. L’atmosphère inonde de son empreinte fantasmagorique, le subtil craquement, l’anodin envol, la goutte salée. Nous y sommes, tournés vers cette voie infinie, perpétuant l’ingrat de ce qui compte, de cette dominante inaperçue.

plonge

Nos arabesques ne sont que jeux détournés, embrassant à mesure ces partenaires végétaux. Ils alignent les pertes et perditions au hasard de leurs exploits lubriques ; flanelles d’adultères aux gobages expressifs. Nous suivons cette cadence infernale et acceptons innocemment (vraiment ?) toutes nos maladresses d’une puérilité d’envieux. Etre cette âme, ce fantôme, tantôt perçu, tantôt effacé, qui perce les instants nauséeux d’un souvenir.

bruine

La prise se fait belle parfois, volage souvent, mais ô jamais, indifférente. Elle nous charme, nous éblouit, nous guide puis nous délaisse sans autre cas qu’une inépuisable envie de la revoir, de la retoucher, de la posséder, pour un temps qu’elle décidera. L’observer est une chance, la caresser, un privilège.

caresse

Il nous faut retourner à nos mondes de tempérance, d’abandon d’essence, pour quelques fois, revenir à l’utopie de moments à jamais fanés. Nous le savons tous, le Graal ne peut être atteint qu’une fois, la suite n’est que fuites…

fuite

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 28, 2014 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :