RSS

S’y mettre

26 Nov

Et oui, le titre peut sembler surprenant mais voilà, après de nombreuses sollicitations, j’ai fini par céder à la tentation. Un sentiment bizarre d’abord, puis cette sensation étrange de « déjà-vu ». En effet, l’idée du « bourrin » a fait place à une subtilité impensée. Certes comme tout prédateur, il est des moments d’euphorie alimentaire où les « carnacs » sont plus sympas avec ta présentation ou ton animation. Cependant, de nombreux déboires ou stupéfactions ont eu tôt fait de changer ma vision de ces « goulus ».

Comme à la truite, la connaissance du parcours, l’observation et la présentation sont indissociables, votre réussite en dépend. Mais attention, un point n’est pas oublier, la préparation!! Plan d’eau, rivière, hauteur d’eau susceptible d’être pêchée, configuration du parcours et même météo sont autant de paramètres à ne pas négliger. Je fais ici mon mea culpa auprès de la communauté « leurriste ». J’assume mon déni passé et vous assure que vous comptez dans vos rangs, un nouvel adepte.

Attention, je n’ai pas dit non plus que mes belles maîtresses soient remisées au second plan!! Elles restent et resteront celles pour qui mes mains tremblent d’envie et d’adoration…

C’est ainsi que depuis quelques semaines, je parcoure les rives de 2ème catégorie (rivière et étangs), armé du matériel de « leurriste ». Jusqu’alors bien éloigné de mon vocable, swimbait, sleeve, crank, casting, jerk et autre rolling sont maintenant devenus monnaie courante lors de mes sorties entre les roselières et autres saulaies. Je n’en suis qu’au début de cet apprentissage mais mon adhésion est déjà de principe.

Plusieurs horizons sont de surcroît ouverts. Durs, souples, métalliques, imitatifs, incitatifs, bruiteurs, silencieux, et tout autre engin susceptible de chatouiller l’intérêt (pas simplement de la bête…) sont autant de possible. Ils trouveront assurément une place, un instant pour qu’enfin s’entrevoit l’éclair majestueux d’une remise à l’eau.

Voici quelques partenaires complaisants et un petit montage de mon dépucelage « float tube »:

record broc90 LS bis

80brice2

ps: j’ai tenté 3 sorties à la mouche avec soie de 8 et streamer de 18/20cm mais pas de réussite. ce n’est que le spinner au premier posé dans la zone balayée précédemment avec mon pompon, a fait bouger un 70+… mais je retenterai assurément!

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le novembre 26, 2015 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :