RSS

Fast and champagne

04 Juin
Fast and champagne

Je vous propose aujourd’hui un court retour sur mon trip champenois. En effet, vous n’êtes pas sans savoir qu’ayant vécu plus de 8 années en cette contrée de l’Est, j’ai bien entendu gardé quelques liens très forts qu’il m’est impensable de renier ou d’oublier. Qui l’aurait cru? hihihi

J’ai eu l’occasion de rouler plus de 800km pour retrouver quelques uns de ces comparses si chers, ayant pu eux-aussi se libérer. Vous me direz: « punaise, il se prend des jours pénard le type! ». Faut dire qu’en fait, j’étais à court de bulles et les commandes s’amoncelant, il fallait bien me dévouer pour aller direct au producteur (je prône les circuits courts… hihihi).

Enfin, les 3 jours furent cochés et je retrouvais les Experts en un spot inconnu mais bien sympathique de la nouvelle carte des réciprocités URNE. Je tiens d’ailleurs à féliciter tous ceux qui continuent d’œuvrer et de persévérer dans cette ouverture des parcours car cela prouve bien que notre loisir et les politiques en place évoluent également dans le sens de la popularité. Il reste à maintenant agir pour leur pérennité (parcours, qualité et ressources)!

Je vous passerai donc les détails de l’organisation et du chargement du coffre mais sachez que tout est rentré.

Niveau pêche, bin, malheureusement, comme dans le sud-ouest, le nord-est connait une saison assez délicat du fait de la météo. Le yo-yo est incessant et cela influence grandement les résultats « mouche ». Heureusement, il reste quelques secteurs où la potentialité capture reste certaine si l’on puis dire… et puis, les Experts ne le sont pas pour rien! Sur les bords de cette rive urbaine, je raterai 2 belles occases. En claquette, c’aurait été la classe!

Nous rejoignîmes alors la « valeur sur » du moment sur un beau soleil de fin mai. Une éclosion peu encline à faire surgir les gros nez mais suffisante pour quelques plaisirs en cdc, orl et autre émergente en h16, nous permit de mouiller les épuisettes. Merci aux arc, vandoise, cheucheu, fario et thymallus pour leur gentillesse et ouverture d’appétit. Le coup du soir sera assez anodin où seuls les étendards se montreront; une jolie session de début de séjour.

Le deuxième jour, je suivrai les conseils avisés de mes acolytes (pas alcooliques, hein!) et partirai à la découverte d’un spot bien sympathique, pour une pêche à vue digne de nos sessions passées. Les ponctuées étant bien réactives en ce mois d’euphorie éphémère, je naviguerai entre gammare, cuivre, anr, cdc, et même sedge, du très bon; j’avoue je me suis gavé avec délectation. Le coup du soir me proposera des gobages de belles olives…merci les cheucheus!

La sèche et nymphe à vue m’auront procuré une nouvelle fois mes plus beaux cadeaux champenois. Merci encore mes amis, que de bons moments de partage et de franche rigolade, au-delà de l’aspect pêche, sincèrement, la prochaine session me rend impatient.

La Champagne, croyez-moi, reste dans le top des régions halieutiques pour tout moucheur qui se respecte!

à très vite

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le juin 4, 2018 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :