RSS

Archives de Tag: automne

Le Tenkara French Nymphing

Un petit billet sur une technique complémentaire au bénéfice de la pratique Tenkara, j’ai nommé, le French Nymphing. 

Développé spécifiquement par Maxime Miquel, cette technique apporte un vrai plus dans la recherche et la localisation des poissons. Alliant la réactivité des cannes Tenkara et la technicité d’une ligne adaptée, tant en longueur qu’en capacité propulsive, de nouveaux horizons halieutiques vont s’ouvrir à vous.

French Nymphing, qu’est-ce que c’est?

Il s’agit simplement de pratiquer la pêche en nymphe de façon plus efficiente voire même plus efficace avec une canne Tenkara

novembre

French Nymphing, quel matériel?

Rien de très innovant (mais fallait y penser!), l’astuce réside dans l’association quasi symbiotique des matériaux. Selon la réactivité de la canne (5:5, 6:4, 7:3 ou plus rare 8:2) et sa longueur (3m20, 3m60, 4m), vous ajusterez une ligne de fluorocarbone, une « torsade » indicatrice (graisse dédiée) et votre pointe au secteur convoité.

En effet, c’est le juste amalgame entre ces éléments qui déterminera la fluidité de vos lancers et de vos dérives (n’abusez donc pas des longueurs et diamètres…).

torsade teintée

French Nymphing, quelle dérive?

Comme en pêche au fil sous la canne, la dérive se doit d’être « portée » par le courant, non tendue. Une fois, votre matériel devenu prolongement, il ne sera pas étonnant d’entrevoir quelques surprises…

barbusdautomne

nb: comme dans toute technique, le matériel ne fait pas le pêcheur; de la dextérité de ses posés et de sa conduite de ligne, dépendra la réussite.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le novembre 1, 2014 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Octobre, désillusion

Ce mois est ancré dans cette essence destituée. Loin de n’y voir que la lente descente d’une lumière chaleureuse, ce mois s’accompagne des premiers bégaiements, tantôt joyeux, tantôt fuyants, d’une nature s’abandonnant.

Les eaux deviennent querelleuses, les cieux s’emplissent de la tristesse grisonnante des êtres en perdition, le vent apporte les premières piqûres, si vivaces; enfin, les sorties nous le savons, se trouvent aléatoires et quelques replis semblent stratégiques bien qu’illusoires.

 Le temps d’une larme, l’automne nous recouvre. L’hibernation continue…

bronze

 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 15, 2013 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , ,