RSS

Archives de Tag: dryfly

Le Grand Jour

Il est minuit zéro une, et les yeux ouverts, nous trépignons. Virant, soulevant, froissant nos draps, nous fixons cette lueur qui saura percer ce volet laissé entre-ouvert. Cette date est ancrée, depuis septembre déjà, au cœur de nos aspirations les plus profondes.

Loin de tous ces maux qui chaque jour, nous oppressent, il ne reste que quelques heures avant qu’enfin la délivrance nous emporte auprès de ces lieux fantasmés. Etre là, s’oublier, seul ou unis, à partager la renaissance de notre essence.

Tous ces simulacres de bonheur dans une société de l’illusion, enfin, disparaissent. Autour de nous, le néant ou plutôt, une enivrante évasion nous entraîne dans nos contrées inavouées. Elles sont nos espoirs et nos dévotions, elles sont nos amantes et nos perditions. Irréelles mais ô combien salvatrices, elles nous poussent dans l’inertie à nos semblables. Nous les aimons si fort, si intensément mais inexorablement, envoûtantes naïades, elles nous rejettent.

Tant pis, nous irons encore et encore, éperdus de ces rencontres éphémères. Heureux et malheureux, nous subirons cette loi immuable, de ce pouvoir qu’elles détiennent. Agonisant, jouissant, nous leur dédions nos âmes champêtres, idiots que nous sommes.

L’ineptie est si belle que cette souffrance perdure en nous dans un sourire, à jamais; c’est cela, le don de l’Ouverture… 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le mars 8, 2014 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Mes nymphes Tenkara

Les belles sont ainsi, elles débordent de ces atouts qui nous hypnotisent.

Loin des regards outranciers d’éternels affamés, elles se dévergondent allègrement au hasard des rencontres scintillantes. Libérées dans cette cage sécuritaire, elles laissent divaguer leurs errances, piochant ça et là, les naïvetés dérivantes.

Nous devenons pêcheurs, attirés par cette envie inassouvie de traverser ce miroir enchanteur. Les sirènes sont là, ensorcelantes, déroutantes. Notre volonté s’efface alors, guidés que nous sommes, par les abysses de ces veines enivrantes. Happés irrémédiablement, nous cherchons ce passage imaginaire où liés, nous vivrons enfin.

Virevoltants dans ces courants amoureux, nous fusionnons dans une danse éphémère. Elles nous sondent, nous épient, nous transcendent mais toujours nous repoussent. De ces divagations irréelles, nous fuyons dans une illusion de partage. Elles sont ce qui nous tient, ce qui nous perd. A jamais une pique, une faille, cette ultime délivrance sans retenue auprès de laquelle nous désespérons.

A l’addiction de cette beauté, nous voici réduit, hère vagabond en quête de rédemption. La surface est aise mais l’invisible est douleur.

les hot spots:

hot spot

les gammares:

JM crevette

les délices:

pink candy

les nageantes:

PT olive

 
3 Commentaires

Publié par le mars 1, 2014 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Rhodani

Après la petite présentation de March Brown, il va de soit que ces dernières peuvent être accompagnées de plus petits voiliers, tout aussi appétissants pour nos chères ponctuées. Les Rhodani ou plus couramment dénommées « olives » sont assurément indémodables et ô combien prenantes sur quelques rivières que ce soient.

Rhodani

Ce ne sont certes pas les « mouches miracles » mais elles appartiennent à cette catégorie d’indispensables qui en font les valeurs sûrs de nos boites. Déclinées à l’infini, cette teinte particulière permet une réponse intéressante à toute heure de la journée, pour peu qu’il y ait quelques activités de surface.

Plusieurs modèles ont ainsi ma préférence, plus ou moins minutieux, qui apportent cette confiance quand l’imitation se dépose au hasard des veines fraîches de début de saison. Je vous révèle ce jour, le secret populaire de mes fantasques montages avec la mutation pas à pas de l’artificielle amoureuse de remous.

l’émergente

rhodani1bisla sub-imago

rhodani1l’imago

rhodani2le spent

rhodani2bis

Ces belles disparaissent aisément au hasard de nos errances. Tout comme nous, elles suivent les liens étranges et magnifiques tissés prestement; éphémères symboliques d’une vie de lutte et de souffrance, ponctuée d’éclats majestueux et irremplaçables.

 
2 Commentaires

Publié par le février 14, 2014 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,