RSS

Archives de Tag: lauribar

Mon secret d’ouverture

Quel titre!!! Oui, enfin faut pas non plus croire en l’absolue vérité des termes qui seront employés dans ce billet.

L’ouverture, LE moment tant attendu de tous les pêcheurs, cet instant de fébrilité où enfin, la libération. Je veux dire par là qu’enfin, nous pourrons évacuer et laisser notre esprit divaguer au hasard de nos pas, le long de nos chères berges dénuées (mais pas désertes…).

ouverture2

Le secret, le secret !!!!!!! oui, ok, j’y viens.

Bien sur, nombreux sont les magazines ou blogs, qui fleuriront vos bibliothèques (meuble ou numérique) des astuces, meilleurs spots, outils pratiques et autres tactiques pour « réussir » votre ouverture. Je ne vous dirais qu’une chose, votre ouverture le sera forcément si vous êtes au bord de l’eau car n’est-ce pas là, le véritable secret, être simplement là, vivant, sur cette rive ?

Pour moi, rien de plus, ce jour reste rattaché à mon histoire, mon présent, mon avenir et j’aspire chaque année à retrouver cette sensation magnifique. Que ce soit en famille, entre ami(s), voire en solo, je vous invite à vivre l’instant simplement sans autre but que de vous ressourcer (sans jeu de mot, hein!). En ces périodes de promotion de la « détox », il ne vous en faudra pas plus..

Bon, bien que ce précédent paragraphe soit une réalité, il n’en demeure pas moins qu’une petite occase de mucus ajoutera une touche non négligeable à votre apaisement. Alors voilà, mon secret de réussite est………………….:

en fait ce que je rappelle chaque fois, l’observation! Et oui, plutôt que de se lancer à l’abordage des postes, des courants, des plats et/ou du moindre recoin de rivière, patienter, regarder. Concentré sur ce qu’il se passe, vous trouverez le petit « plus » qui fera la différence, votre différence. Evidemment, des règles existent et des paramètres sont à intégrer au préalable de votre sortie (quel matériel, températures de l’eau, météo, niveau, lieu voire poisson ciblé, etc.) et il convient à chacun de se préparer selon ses propres définitions.

Néanmoins, en plus des informations précédentes, je vous livre mon petit plus!

Voilà quelques années maintenant que l’ouverture se passe relativement pas mal car la météo demeure plus que clémente l’hiver (températures plutôt douces) et surtout un mois de février assez pauvre en précipitations (nous verrons bien cette année…). Cela nous permet d’envisager la session sous un bon augure et de voir pour les plus attentifs d’entre nous (…), quelques plaisirs solitaires…

ouverture1 Certes, les March Brown sont les stars du mois mais ne délaissez pas les petites « sœurs » et leurs spécificités…

Avec cette révélation, je n’oublie pas de vous laisser en toute conscience et confiance dans son utilisation raisonnée. Nos chères ponctuées subissent nombre d’atteintes avant d’arriver dans les mailles de vos épuisettes alors, gardez cela à l’esprit quand vous les manipulerez; pensez à vos futures sessions et celles de vos famille, enfants, amis…

Un baiser, une photo et à la prochaine rencontre.

ouverture

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le février 20, 2016 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Le mois le plus long

Certes nous entrons dans la dernière ligne droite et ce ne sont assurément, que quelques semaines qui nous séparent maintenant du retour à l’eau. Néanmoins, quelle langueur nous envahie. Ces dizaines restent l’interface sinueux d’un amoureux bien trop éloigné de sa belle.

Bien sur, comme évoquées dans les billets précédents, de nombreuses opportunités automnales ou hivernales ont « soulagé » nos manques mais février reste LE mois délicat, celui qui ronge. Cette sensation étrange ou chaque instant dure, ou le temps, joueur facétieux, nous chatouille le vice.

La connexion, voilà ce qui nous lie éperdument. Le physique n’est plus, soit, mais le psychique…

L’esprit est tourné vers elle. La moindre seconde transpire sa présence, elle est là, fidèle, amie et amante, celle qui nous rattache à toutes ces viles obligations. Plaignons tous ces fourvoyés qui ont oublié cette essence de n’être qu’un faible face au grandiose, évadé rassuré auprès de ses bras, amoureux en son cœur.

Ma belle, la patience est une réalité mais très prochainement, nous ne serons qu’un (voire 4…), enfin !

 
Poster un commentaire

Publié par le février 5, 2016 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

L’hiver, un guide ne chôme pas…

Après la période magique des frayères (voir article frayère ), une dernière session ombre de fin d’année (voir vidéo ombre de noël) et le plaisir des salons « pêche » (revoir un max d’amis notamment et s’en faire de nouveaux), il est temps de jeter un œil au matériel afin de commencer la préparation de la saison 2016.

Comme vous l’avez noté, je retourne enfin à la maison et me dois donc d’assurer, tant au niveau personnel (plaisir des nives) que professionnel. Vous vous en doutez et je vous le confirme, être moniteur guide au pays basque ne s’improvise pas. C’est pourquoi, il n’est jamais trop tôt pour se rassurer et valider (au moins dans notre esprit…), l’ensemble de ses potentiels atouts.

Les cannes sont nettoyées, les soies vérifiées, les nylons complétés, les polarisantes lustrées, l’épuisette raccommodée et le gilet vidé puis rechargé des outils familiers (pince écrase ardillon, mètre, appareil photo, carte de pêche, mouchoirs, bas de ligne de rechange et… la flasque). Il ne manquerait pas quelque chose d’important, me direz-vous??

Effectivement, les boites faméliques en sont exclues. Vous l’avez suivie, la saison a été longue (ce qui n’a pas été pour me déplaire). J’en profite d’ailleurs pour remercier une nouvelle fois, tout ceux qui chaque année me font confiance. Echanges, dons, ventes, autant de plaisir et de partage qui ont quelque peu décimés les rangs, au sein de mes imitations.

Aparté à toutes mes compagnes et compagnons de pêche, n’hésitez pas à continuer de me faire part de vos réussites avec mes montages. Même loin de la Champagne, c’est toujours une joie de suivre vos évolutions.

Me voici donc en pleine période de « création » d’imitations afin de satisfaire la gourmandise toute relative des « panthères » du bassin des Nives. Par contre, les trous sont loin d’être comblés….

Goûter

A très vite,

 
2 Commentaires

Publié par le janvier 24, 2016 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,