RSS

Archives de Tag: pecheurdenature

Sortie Orchidées de France

Vous le savez, j’aime flâner au hasard, si possible au bord de l’eau mais il est des périodes où les pelouses sèches ont un attrait tout particulier.

Dès le mois d’avril, il n’est pas rare d’observer les premières floraisons et pour peu que l’on se penche plus près, de subtiles espèces se livrent à vous. Je vous parle ici des orchidées.

Tout le monde connaît les phalenopsis, l’espèce phare des fleuristes mais là, je vous invite à regarder au sein même de votre environnement. De nombreuses espèces vivent autour de nous, plus ou moins communément.

C’est ainsi qu’avec un peu de curiosité et d’attention, vous pourrez apercevoir quelques beautés. Voici quelques unes de mes trouvailles 2016, dont certaines viennent compléter mon inventaire perso (que j’ai débuté en Limousin, complété au Pays Basque et persévéré en Champagne voire en Slovénie… ).

Attention, n’étant pas botaniste expert, mes identifications ne sont peut-être pas bonnes, je remercie donc les éventuelles confirmations ou infirmations.

Anacamptis morio

IMG_20160415_144108

Orchis mascula

IMG_20160415_144006

Orchis purpurea

DSC_0072

Ophrys aranifera

DSC_0100

Ophrys scolopax

IMG_20160415_143912

Ophrys insectifera

DSC_0095

Serapias linga

IMG_20160415_144216

Reste plus qu’à y retourner…

Ps: mes préférés restent les cephalantaires

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le avril 15, 2016 dans Botanique

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Mon secret d’ouverture

Quel titre!!! Oui, enfin faut pas non plus croire en l’absolue vérité des termes qui seront employés dans ce billet.

L’ouverture, LE moment tant attendu de tous les pêcheurs, cet instant de fébrilité où enfin, la libération. Je veux dire par là qu’enfin, nous pourrons évacuer et laisser notre esprit divaguer au hasard de nos pas, le long de nos chères berges dénuées (mais pas désertes…).

ouverture2

Le secret, le secret !!!!!!! oui, ok, j’y viens.

Bien sur, nombreux sont les magazines ou blogs, qui fleuriront vos bibliothèques (meuble ou numérique) des astuces, meilleurs spots, outils pratiques et autres tactiques pour « réussir » votre ouverture. Je ne vous dirais qu’une chose, votre ouverture le sera forcément si vous êtes au bord de l’eau car n’est-ce pas là, le véritable secret, être simplement là, vivant, sur cette rive ?

Pour moi, rien de plus, ce jour reste rattaché à mon histoire, mon présent, mon avenir et j’aspire chaque année à retrouver cette sensation magnifique. Que ce soit en famille, entre ami(s), voire en solo, je vous invite à vivre l’instant simplement sans autre but que de vous ressourcer (sans jeu de mot, hein!). En ces périodes de promotion de la « détox », il ne vous en faudra pas plus..

Bon, bien que ce précédent paragraphe soit une réalité, il n’en demeure pas moins qu’une petite occase de mucus ajoutera une touche non négligeable à votre apaisement. Alors voilà, mon secret de réussite est………………….:

en fait ce que je rappelle chaque fois, l’observation! Et oui, plutôt que de se lancer à l’abordage des postes, des courants, des plats et/ou du moindre recoin de rivière, patienter, regarder. Concentré sur ce qu’il se passe, vous trouverez le petit « plus » qui fera la différence, votre différence. Evidemment, des règles existent et des paramètres sont à intégrer au préalable de votre sortie (quel matériel, températures de l’eau, météo, niveau, lieu voire poisson ciblé, etc.) et il convient à chacun de se préparer selon ses propres définitions.

Néanmoins, en plus des informations précédentes, je vous livre mon petit plus!

Voilà quelques années maintenant que l’ouverture se passe relativement pas mal car la météo demeure plus que clémente l’hiver (températures plutôt douces) et surtout un mois de février assez pauvre en précipitations (nous verrons bien cette année…). Cela nous permet d’envisager la session sous un bon augure et de voir pour les plus attentifs d’entre nous (…), quelques plaisirs solitaires…

ouverture1 Certes, les March Brown sont les stars du mois mais ne délaissez pas les petites « sœurs » et leurs spécificités…

Avec cette révélation, je n’oublie pas de vous laisser en toute conscience et confiance dans son utilisation raisonnée. Nos chères ponctuées subissent nombre d’atteintes avant d’arriver dans les mailles de vos épuisettes alors, gardez cela à l’esprit quand vous les manipulerez; pensez à vos futures sessions et celles de vos famille, enfants, amis…

Un baiser, une photo et à la prochaine rencontre.

ouverture

 
Poster un commentaire

Publié par le février 20, 2016 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Ouvrage, o desespoir…

Des lignes posées sur le papier, longtemps enfermées mais jamais oubliées, l’opportunité d’une publication comme exutoire d’une pensée tournée vers ces lieux mêlant évasion et perdition.

C’est un livre tout en sincérité, présentant diverses réflexions d’instants toujours associés à l’élément liquide, partie intégrante de mon essence.

Si l’idée vous plaît, voici le lien pour une pré commande:

image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_101785

Si des fois, n’hésitez pas à me faire part de vos remarques, c’est avec avidité que je m’en impringnerai. 

 
Poster un commentaire

Publié par le février 14, 2016 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , ,

Le mois le plus long

Certes nous entrons dans la dernière ligne droite et ce ne sont assurément, que quelques semaines qui nous séparent maintenant du retour à l’eau. Néanmoins, quelle langueur nous envahie. Ces dizaines restent l’interface sinueux d’un amoureux bien trop éloigné de sa belle.

Bien sur, comme évoquées dans les billets précédents, de nombreuses opportunités automnales ou hivernales ont « soulagé » nos manques mais février reste LE mois délicat, celui qui ronge. Cette sensation étrange ou chaque instant dure, ou le temps, joueur facétieux, nous chatouille le vice.

La connexion, voilà ce qui nous lie éperdument. Le physique n’est plus, soit, mais le psychique…

L’esprit est tourné vers elle. La moindre seconde transpire sa présence, elle est là, fidèle, amie et amante, celle qui nous rattache à toutes ces viles obligations. Plaignons tous ces fourvoyés qui ont oublié cette essence de n’être qu’un faible face au grandiose, évadé rassuré auprès de ses bras, amoureux en son cœur.

Ma belle, la patience est une réalité mais très prochainement, nous ne serons qu’un (voire 4…), enfin !

 
Poster un commentaire

Publié par le février 5, 2016 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Vous avez dit, brune(s)?

Effectivement, que se passe t-il?? Il préfère pourtant les blondes m’a t’on dit…

Et bien je vous réponds qu’en mars, il vaut mieux user de séduction avec les brunes car nos chères ponctuées, n’ont généralement d’yeux que pour ces gourmandises ailées. Chaque année nous les attendons, les espérons même. Dérivantes sur la majorité des rivières, les « brunes de mars » ou « March Brown » suscitent l’appétit de nos fario qui n’hésitent pas à lever le nez pour saisir ces bonnes grosses bouchées.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Rhithrogena

Je vous propose aujourd’hui mes diverses déclinaisons. Malheureusement, peu de photos à vous proposer pour suivre le montage donc voici simplement quelques explications sur la réalisation de mes imitations.

la 2 ailes

-hameçon n°14 droit-cerques en herl de faisan

-corps en herl de faisan (cerclé de la soie de montage noir ou marron)

-ailes formées de fibres de cul de canard de 2 plumes puis les fibres sont séparées en 2 par le croisement du dubbing de lièvre couleur naturel, simulant le thorax

-tête en soie de montage noir ou marron

la « corl1 »

-hameçon n°14 droit-cerques en herl de faisan

-corps en dubbing de lièvre naturel (cerclé de la soie de montage noir ou marron)

-pincée de fibres de cul de canard pour former un simulacre de « pré-ailes »

-puis collerette en poils de dos de lièvre (réalisé par un dubbing loop)

-tête en soie de montage noir ou marron

la « corl2 »

-hameçon n°14 droit-cerques en herl de faisan

-corps en dubbing de lièvre naturel (cerclé de la soie de montage noir ou marron)

-pincée de fibres de cul de canard pour former un simulacre de « pré-ailes »

-puis collerette en coq roux (réalisé en emprisonnant les fibres de cul de canard au milieu)

-tête en soie de montage noir ou marron

la courbée

-hameçon n°12 courbe-corps en herl de faisan (cerclé de la soie de montage noir ou marron)

-pincée de fibres de cul de canard pour former un simulacre de « pré-ailes »

-puis réaliser un parachute autour de fibres artificielles type z-lon (orange ou blanche) en enroulant à l’horizontale une plume de coq pardo

-tête en soie de montage noir ou marron

imitations2016

Allez, reste du taf pour assurer la saison…

 

 

 

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le février 1, 2016 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Carrefour National de la Pêche et des Loisirs

Je serai présent à cet événementiel incontournable. Retrouvez moi sur le stand de l’Union Réciprocitaire du Nord Est, je vous inviterai à découvrir les richesses des rivières du Nord Est (Marne, Rognon, Aube, Moselle, etc.) et nous échangerons avec joie sur mon futur et mes retrouvailles avec le Pays Basque pour 2016 et les saisons suivantes…

cliquez sur l’affiche pour découvrir la page facebook du salon. v2-affiche-carrefour-peche-2014-0

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 5, 2016 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , ,

Derniers ombres de l’année

40first

Et oui, le titre annonce la couleur! C’est vrai, même si la période est assez chronophage (déménagement, nettoyage, fêtes à préparer), je n’hésite pas une seconde à succomber à l’appel des eaux. Les frayères sont en plein boum mais la période est délicate et les coins quelque peu « encombrés ». Je ne suis pas agoraphobe mais vous le savez, quand le temps est pour moi, mon plaisir reste de m’immerger, pénard, loin des éternels obligations sociétales.

Puisque les zones de graviers sont occupés, un réveil bien matinal m’incita à filer sur un spot de 2ème, histoire de sortir la Tenkara Aventure une dernière fois. Les lueurs du jour m’accompagnent et m’ouvrent la route. La brume monte lentement pour enfin laisser place à une matinée sitôt ensoleillée. Les niveaux sont « pêchables » mais pas non plus idéaux. Cela se confirme rapidement avec les déboires des premières dérives. Les veines sont prometteuses mais tardent à s’agiter aux passages de mes voiliers…

Les posés se succèdent sans grandes réussites. Il va falloir la jouer fine et trouver les poissons, assurément présents sur le secteur. Malgré la montée des eaux, ils n’ont certainement pas « migré ». Les 2 premiers postes semblent vides, surprenant! Ma dernière sortie « mouche » remontant au 08 novembre dernier, j’ai quelque peu perdu de mon humilité… Pêcheuses, pêcheurs, s’il y a bien une chose qu’il faut garder à l’esprit au bord de l’eau, c’est bien le fait de ne jamais, je dis bien jamais, être sur de soi!! La confiance est nécessaire mais il faut à tout prix, garder sa tête sous la casquette; comme disait lulu le tocqueur « le melon, c’est pas bon!! »

Une bonne heure de ratissage plus tard, la réflexion est poussée. A n’en pas douter, je ne suis pas dans la pêche. Il me faut repartir sur les fondamentaux: l’observation et la présentation! Je repars en arrière et me pose, préparant minutieusement ma ligne de Tenkara French nymphing, technique qui me fut initiée par mon pote Maxime MIQUEL. La zone est porteuse, c’est certain!

Les ajustements furent les bons et les premiers étendards convoités ne tardent pas à pointer leurs irisations violacées. J’irai même pousser le vice jusqu’à proposer à nouveau mes sèches en h14 et je vous le dis, certains ombres sont gourmands… Ayant comme à mon habitude, tendance à en vouloir plus (…), je sortirai ma « black » (la Marryat Tactical Pro) afin qu’elle aussi profite des derniers instants 2015. Et ce fut non sans une certaine réussite…

J’alternerais ainsi les approches et imitations jusque 13h où rassasié (le sommes-nous jamais?) je filerai rejoindre cartons, éponges, aspirateur et serpillière…

Je vous laisse avec ces quelques images:

derniers ombres n1
derniers ombres n3

Les prochaines en 2016…

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 21, 2015 dans Fly fishing

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,